dimanche 02 avril

Les journaux intimes ça ne l'est pas tant que ça...

- Tu sais quoi, j’ai retrouvé mon vieux journal intime
- T’as eu un journal intime, toi ?
- Ben ouais. Tu te rappelles pas ? Je l’avais eu pour mon 11ème anniversaire. Par un copain qui en était pas vraiment un. Allez, tu te souviens pas ?
- Nan.
- M’enfin… C’était pourtant repérable : un truc tout rose, avec une fille genre Candy, en couverture… Et un cadenas.
- Mouaaarf, un cadenas ! Cte blague.
- Ouais, je sais. On se demande pourquoi y avait un cadenas. Vu que ça attire l'oeil encore plus.
- Moi je dis que le seul journal intime, c’est dans ta tête. Inviolable. Ouais, madame.
- Chuis d’accord. C’est pour ça que dans mon journal intime, y a jamais rien eu d’intime.
- Hein ?
- Je te jure. Quand je l'ai relu, je l'ai trouvé pareil que dans mon souvenir : bourré de photos de stars que j’aimais, de récits de voyage genre « Alors hier, on est allés à Canterbury pour la journée. Y a Stéphane et Khal qui ont piqué des trucs dans une boutique et y se sont fait choper par les bobbies ». Y a de tout, sauf ce que j’avais vraiment sur le cœur.
- Comme ?
- Comme mon amour secret pour un 3èmeB.
- Bah ? C’était qui ?
- Personne.
- Allez, qui ?
- Nan, mais c’était un exemple.
- Menteuse. C’était qui ?
- Cherche pas, je te dis… Bref. En fait, c’était une compil de rédactions scolaires. Pas un journal intime.
- T’as jamais été très logique, comme fille, mais là…
- …J’y peux rien, je savais que quelqu’un pouvait le lire. Du coup, je disais rien. Franchement, si les parents sont tombés là-dessus, y z’ont dû se dire que j’avais une vie de retraitée.
- Bof. Moi c’était pas mieux : je faisais exprès de raconter des trucs horribles, dedans. Parce que je savais que tu le lisais.
- Putain, quelle connasse !
- Oh, ça va. Ca t’as pas plu, de raconter à maman que je sortais avec un mec de 19 ans, peut être ?
- Euh…
- Tu vois. Ca a pimenté ta vie, au moins. Sauf que tout était faux. Mon journal était aussi intime que le tiens… Au fond, je sais même pas pourquoi on en avait un.
- Parce que tout le monde en avait un, tiens. Fallait bien qu’on joue notre rôle.
- Hin hin. Ouais. Ptet bien… Tiens au fait, quand est-ce que tu ponds un nouvel épisode de blog ?
- Oh tu sais, je me demande si je vais pas l’arrêter…
- Ben…Pourquoi ?
- Chais pas… Je crois qu’y a des trucs trop intimes, là dedans.

Trouver sur Madmoizelle, by Stellou.

Posté par camilloute à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les journaux intimes ça ne l'est pas tant que ça...

Nouveau commentaire